Confusions courantes sur certaines espèces d’Hedychium

Ci-dessus, le magnifique Hedychium aff. chrysoleucum ‘Gold spot’ au jardin botanique d’ Iturraran en Espagne.

Sommaire

Le mystère de l’ Hedychium flavum
Autre confusion, Hedychium ‘Corelli’ / Hedychium chrysoleucum / Hedychium ‘Gold spot
Hedychium forrestii Diels
Hedychium gracile ou griffithianum ?
yunnanense ou spicatum ?
En conclusion

Pour mettre tout le monde d'accord, les taxons valides

Voici La liste des espèces valides du genre Hedychium sur The Plant List. (La référence en matière de taxonomie) On peut remarquer que quelques espèces ont été écartées comme Hedychium maximum, ce dernier est pourtant validé par Mr Tom Wood.

Le Mystère de l' Hedychium flavum

Hedychium flavum Roxb. (synonyme Hedychium urophyllum Lodd.) reste encore une énigme à mes yeux. Tout les sujets que vous pouvez trouver dans le commerce aux USA comme en Europe sous ce nom sont en fait des Hedychium flavescens ! La piste menant au véritable H. flavum serait peut être son synonyme, l’ Hedychium urophyllum Loddqui lui apparaît très proche des premières descriptions d’H. Flavum. 

Les premières descriptions

Hedychium-flavum-planche-500

Ci-contre, la planche d’Hedychium flavum Roxb. tirée du Curtis’s Botanical Magazine, vol. 58 [ser. 2, vol. 5]: t. 3039 (1831) [n.a.]

Description d’H. flavum d’après le livre Hardy Gingers :

Cette espèce est botaniquement proche d’H flavescens et largement confondue avec cette dernière en culture. H. flavum peut être distingué par ses feuilles qui n’ont pas de “poils”. Les fleurs sont d’un jaune soutenu, d’une couleur plus intense q’H. flavescens sans avoir le label plus sombre. (comprendre une fleur jaune uniforme)

 

 

 

Caractéristiques

Hauteur maximale : 1,5 m à 2,40 m d’après le livre Hardy Gingers
Période de floraison : Fin d’été ? Automne ?
Feuillage : persistant
Origine : Inde, Myanmar, Thaïlande, sud de la Chine…d’après le livre Hardy Gingers
Famille : Zingiberaceae
Catégorie : Vivace herbacée rhizomateuse
Terrain : Humifère, riche et drainant
Exposition : Soleil, mi-ombre
Rusticité : -10° d’après le livre Hardy Gingers

Ci-dessous, une planche extraite de The botanical cabinet [C. Loddiges], vol. 7: t. 604 (1827) [?]

Hedychium-flavum-planche-2-500

Quelques liens photographiques vers un site de botanique chinois, le vrai H. flavum se trouve peut être là, suspense !

1 cliquer ici

2 cliquer ici

3 cliquer ici

4 cliquer ici

Les specimens 5, 6 et 7 sont similaires à certaines formes d’Hedychium urophyllum. que l’on peut trouver en circulation.

5 cliquer ici

6 cliquer ici

7 cliquer ici

 

En comparaison avec Hedychium flavescens Carey Ex Roscoe

Chez H. flavescens (photo ci-dessous prise au jardin de la pépinière), on pourra noter un jaune très pâle autour d’un label plus vif, H. flavum est quand à lui presque entièrement jaune vif.

Hedychium-flavescens-800

Autre confusion, Hedychium 'Corelli' / Hedychium chrysoleucum / Hedychium 'Gold spot

Hedychium-corelli-800

Ci-dessus, Hedychium Corelli  (souvent confondu dans l’horticulture avec H. chrysoleucum) serait un hybride entre H. ellipticum et H. coronarium. 

‘Cor’ pour coronarium, ‘elli’ pour ellipticum, Cor+elli = Corelli !

Certaines plantes qui sont des H. Corelli sont vendues ou nommées à tort sur le web et dans les pépinières sous le mauvais nom de H. chrysoleucum. Il n’y aucune différence notable entre les deux plantes que l’on retrouve en circulation, le véritable nom reste H. Corelli pour l’instant d’après mes recherches.

A la recherche de l'authentique H. chrysoleucum

Hedychium-coronarium-chrysoleucum-Hook.

Le véritable Hedychium chrysoleucum Hook.* n’est plus une espèce validée par les taxonomistes. A gauche, la planche 4516 du Curtis’s Botanical Magazine Vol 76 année 1850 [W.H. Fitch] .

L’Hedychium se rapprochant le plus de ce dessin est le bien connu Hedychium ‘Gold spot’

Ce site Indien l’a bien compris : cliquer ici

Un amateur anglais du nom de John Jearrard en parle également sur un forum : cliquer ici

Une pépinière aux USA : cliquer ici

 

Ci-dessus à droite, l’Hedychium ‘Gold Spot’ nommé également Hedychium coronaruim “Gold Spot”

*Hedychium chrysoleucum Hook. sera nommée plus tard Hedychium coronarium var. chrysoleucum, lui aussi non-validé.

Hedychium forrestii Diels

Les amateurs d’Hedychium ne connaissent en général qu’une seule forme que l’on peut trouver à la vente sous le nom d’Hedychium forrestii. Pour être plus précis, un vendeur sérieux se devrait de mettre la provenance horticole (Hort. après le nom de l’espèce) de cette plante dont personne aujourd’hui ne peut affirmer qu’il s’agisse du véritable H. forrestii Diels, ce peut être un hybride (naturel ou pas), une autre espèce voir une autre forme. En résumé, les Hedychium qui ressemblent à la photo du dessous doivent être nommées Hedychium forrestii Hort.

Hedychium-forrestii-1-800

Et le véritable Hedychium forestii Diels dans tout ça ?

Ben le voilà, conforme selon moi  à l’identification de Mr Thomas Harding (Tom) Wood, le spécialiste mondial actuel du genre Hedychium. (à l’exception près pour mon spécimen que les anthères ne sont pas blanches mais notons qu’ H. coronaruim produit à ce niveau beaucoup d’anthères de couleurs différentes passant du blanc à l’orange pâle).

Hedychium-forrestii-Diels

A part les fleurs qui ressemblent à celles d’ Hedychium coronarium mais sont toutefois légèrement plus petites, la plante entière ainsi que ses bractées (qui elles sont très différentes de H. coronarium) demeure très similaire à l ‘Hedychium forestii Hort. C’est un Hedychium imposant qui peut faire deux mètres de hauteur, mon H. forrestii Hort. lui ne dépasse pas les 1,60 m au jardin.

Un excellent article pour compléter le mien ICI

Il existe également une autre variété de forestii : Hedychium forrestii var. latebratceatum, qu’en est-il ?

Non valide, elle est tout de même mentionée dans le livre “Hardy gingers” et décrite comme un espèce aux bractées plus grosses et aux fleurs jaunes… Certains H. maximum et H. yunnanense seraient vendus parfois sous ce nom pour rajouter encore un peu de piment dans l’affaire ! Pas beaucoup de pistes et zero dessins ou photos.

Hedychium gracile ou griffithianum ?

On les retrouve dans le commerce indiférrement sous ces deux noms : H.gracile et H.griffithianum. Botaniquement parlant, ce ne sont pas des synonymes mais bien deux espèces différentes, je n’ai par contre jamais vu ni dessins ni photos du véritable Hedychium. griffithianum Wall.

Hedychium-gracile-à-l'ombre-tamisée

Ci-dessus, Hedychium gracile Roxb. au jardin de la pépinière.

yunnanense ou spicatum ?

On peut être clément cette fois si l’on achète un Hedychium yunnanense alors que ce n’est en fait qu’un Hedychium spicatum, ce qui arrive très souvent. Ces deux Hedychiums font partis du même groupe botanique et sont réellement très proches au niveau de la floraison, certaines formes de spicatum seraient identifiées à coup sûr comme yunnanense si l’on y regarderait pas de plus près !

Si l’on observe bien les fleurs des deux photos ci-dessous, on peut en déduire une nette différence :

Hedychium yunnanense BSWJ9717 640px Hedychium-spicatum-640px

On peut noter que le filament (la partie orange-rouge de la fleur)  d’Hedychium yunnanense BSWJ9717  originaire du Viêt Nam (à gauche ) est nettement plus long que celui d’ Hedychium spicatum originaire de l’Inde (en général de 1 à 2 cm pour le filament de spicatum), pour faire simple, il “dépasse” les parties blanches de la fleur alors que celui de spicatum ne les dépasse pas.

Une autre façon de ne pas les confondre est que yunnanense fleurit beaucoup plus tôt que spicatum.

Au niveau des parfums (en comparaison avec les formes que je possède) Je trouve que celui de yunnanense est beaucoup plus prononcé. Comme il existe une myriade de formes de spicatum, dues à sa répartition géographique très large, je reste prudent sur le sujet olfactif. Ci-dessous, Hedychium yunnanense BWJ7900.

Hedychium-yunnanense

En conclusion

Rien n’est à prendre comme vérité absolue dans cet article, je ne suis en aucun cas taxonomiste.

En espérant que cette contribution personnelle pourra peut être faire avancer certaines questions sur ce sac de nœuds que sont les identifications du genre Hedychium, votre humble serviteur,

Stéphane

 

Photo à la une (Hedychium ‘Gold spot) de Paco Garin prise au jardin botanique d’ Iturraran en Espagne utilisée avec son aimable autorisation, merci Paco.

Cet article ainsi que ses photos sont la propriété exclusive du Jardin Tropical et sont protégées au titre du copyright “tous droits réservés”. (Sauf la photo à la une)

Un commentaire sur “Confusions courantes sur certaines espèces d’Hedychium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Captcha Reload